FR | EN
Pauline Kayitare info@kayitare.com

Livre d'or

Laissez-moi un message :
  • Nom:
  • Email:
  • Message:

02/11/2011

Bonjour Pauline,

Je suis une élève de monsieur Pirard en 7e GTPE à l'institut des ursulines, j'étais présente le jour où vous avez fait le témoignage sur votre histoire.
Je tenais à vous exprimer toute ma gratitude pour avoir eu le courage de nous raconter votre histoire douloureuse, je trouve que vous êtes une femme très forte malgré toutes ces épreuves, vous avez gardé espoir, toujours voulu aller plus loin pour réussir pour vous et votre famille. 
Moi à votre place je pense que je serai effondrée si j'avais vécu cette situation je n'aurai plus goût à la vie et aurai baissé les bras depuis longtemps. 
Quand vous racontiez votre histoire en classe, j'ai été très touchée, je m'imaginais à votre place je me disais en tête : " la pauvre enfant elle a du souffrir énormément, ça a du être un choque pour elle de voir ses proches se faire tuer et mourir devant elle, comment la race humaine peut être aussi cruelle". 
En tout cas je suis très contente pour vous que vous ayez continué à vivre avec courage et êtes passée au dessus de tout cela, c'est aussi très courageux de votre part d'avoir pu pardonner à toutes ces personnes qui vous ont fait du mal.
Je vous souhaite une bonne continuation dans votre vie sur le plan professionnelle ainsi que dans votre vie de famille, j'espère que votre petite fille vous apportera énormément de bonheur parce que ce sont les enfants qui nous aident à surmonter toutes les épreuves difficiles à certains moments dans notre vie.
J'espère que les années à venir seront pour vous à présent que des bons moments remplis de joie. 

S**

02/11/2011

Tout d'abord, je tenais a vous remercier d'être venu témoigner dans notre classe la 7GTPE .
Votre témoignage était énormément touchant, je vous trouve très courageuse après ce que vous avez subit durant votre jeunesse. 

S**

02/11/2011

Je vous écris pour vous remerciez de nous avoir dit l’horreur que vous avez vécu au Rwanda.  J’ai une telle admiration de votre courage et de votre volonté d’avoir une meilleure vie.  J’ai été bouleversé par votre témoignage et je ne l’oublierai jamais. 

E**

02/11/2011

Personnellement votre témoignage m'a vraiment fait de la peine.
Pour être honnête au départ je me disais rolala un témoignage et tout ça dois être ennuyant!
Mais quand je vous ai entendu raconter votre histoire, j'imaginai vraiment la scène ça m'a vraiment fais de la peine, je vous ai trouvé vraiment forte de pouvoir encore en parler comme ça malgré que l'on ressentait une tristesse en vous. En tout cas personnellement je n'aurai jamais pu être aussi forte, comme a dit mon camarade de classe je pense que j'aurai été recherché la personne qui a tué ma mère et je lui aurai fais pareil. Je vous admire car vous avez eu une grande patience, vous avez beaucoup souffert et maintenant  vous êtes heureuse avec votre enfant et votre mari je vous souhaite tout le bonheur du monde avec votre petite famille. En espérant pouvoir encore échanger quelques mails avec vous.
A bientôt.

S**

02/11/2011

Permette moi de donner mon avis concernant votre témoignage du vendredi dernier.
Franchement j'étais surprise, et choquante la malheur que vous avez vécu dans votre pays, et surtout que  vous étiez encore petite (13 ans)
Je suis vraiment très dégouter sur les gens qui tuent des personnes de même race qu'eux pour des bêtes raisons. (le problème entre les tutsie et les Hutus )
Votre histoire restera aggravée dans ma mémoires en posant beaucoup des questions, ex: comment ces gens peuvent tuer leurs amies, voisins,...Alors j'ai constaté qu'ils ne sont pas des êtres humaines, ils sont des personnes qui n'ont pas un coeur humain. Ce sont des sauvages.
Personnellement, si j'étais à votre place, je n'aurais pas le courage de supporter de tout ce que j'ai vécu.
Donc, je vous remercie d'avoir accepté notre invitation, et je vous souhaite bon continuation, et surtout beaucoup de bonheur dans votre vie.

John

02/11/2011

Je suis un des élèves de 7 eme gtpe. Tout d’abord je voudrais vous remercier pour le courage que vous avez eu pour venir nous raconter votre histoire c'était touchant.
Personnellement, je sais pas comment j'aurais réagis par après face à ses personnes.
Je doute fort que j'aurais eu la même réaction que vous, en tout cas je vous admire pour ça!!
C’est bien ce que vous faites grâce à votre histoire vous permettez aux jeunes d'être plus tolérant et plus ouvert. Courage et j'espère sincèrement que votre vie maintenant ne sera que positive et remplie d’amour. 
Amicalement.

D**

02/11/2011

Vaut mieux tard que jamais…. Je ne prends pas ma plume, mais mon clavier pour écrire ces quelques lignes. Ce fut une belle  rencontre que ce mardi dernier.  J’ai passé une belle après-midi en ta compagnie. J’ai appris beaucoup de choses. J’espère que l’on se reverra un de ces jours. Je te souhaite beaucoup de bonheur et de succès.

Alicia

02/11/2011

J' ai l' âge d'être votre père, en plus, grâce au livre, je suis entré dans votre intimité, permettez- moi de vous tutoyer. permets-moi, par l'intermédiaire de ta boîte mail de m'adresser directement à toi.
Pauline, merci pour ton témoignage, très bien écrit, avec un juste dosage des détails, ni trop, ni trop peu, avec, en plus, beaucoup d'émotion et d'amour. J'ai vécu ton histoire comme si j'avais été présent à tes côtés, avec par moment, les yeux brouillés par des larmes et la gorge serrée. Et dire que tu n'avais que 13 ans,...... je n'aurais pas eu ton courage !
Sur la balance de la vie, tu as, sur un plateau, une période horrible, très lourde, pratiquement insurmontable.......sur l'autre plateau, tu as le souvenir du passé heureux + la thérapie de l'écriture de ce livre + l'amour de Stéphane + la présence de l'adorable Keziah. Ce total fait largement pencher le plateau du bon côté, même si tu ne parviendras jamais à oublier l'horreur, un avenir des plus heureux t'ouvre les bras.
Figure-toi que grâce à des gens comme toi, comme Yolande, Esther, Annick, Révérien, Ephrem, j'ai réussi aussi une thérapie.
Ma femme croit être la Vierge Marie, et que notre fils est Jésus, qu'il va bientôt sauver le monde de la guerre et de la misère. Pendant des années, le soir, je pleurais dans mon lit "pourquoi moi,... quelle grande souffrance ! "  ......Puis, un jour, j'ai vu la pièce " Rwanda 94 " . Ce fut un électrochoc, je suis resté deux nuits sans dormir, j'ai vu trois fois la pièce, et je me suis dit " qui suis-je pour me plaindre de mon sort, cela devient même indécent à côté du sort de ces Tutsis ? ". Depuis ce jour,  j ' accepte mon sort avec sérénité et courage, merci à vous, amies et amis rwandais. Il faudrait plus de 300 heures pour lire ou voir ma documentation sur le génocide et l'Histoire de ton pays. Chaque jour avant de dormir, j'ai une pensée pour les disparus et pour les rescapés.

Votre compatriote, Alex

02/11/2011

Bonjour je me permets de vous écrire car je viens de lire votre histoire qui m'a fort touché. je me présente: je suis burundaise; j'habite en Belgique et je suis adoptée par une famille belge. ma mère à rencontrer votre mari au Portugal et il lui a parlé de votre livre ensuite ma mère ma suggéré de le lire car votre histoire fait écho à la mienne. J'ai vécue la guerre au Burundi en 1993 j'avais 10 ans et en lisant votre histoire je me suis retrouvée. voilà je voulais vous témoigner de mon affection et vous dire combien je vous trouve courageuse et extraordinaire de raconter une histoire pareille car je sais combien c'est pas facile , je voulais vous dire aussi que ça m'a fort aidé car de mon coté j'ai jamais raconter mon histoire je l'ai refoulé quelque part et j'ai appris à vivre avec. Je vous remercie encore et bonne continuation ainsi que votre petite famille.

Lucy

02/11/2011

Merci bcp Pauline, nishimiye resume y'iki gitabo cyawe ntabwo ndabona ko nkigura.Gusa uri umuntu w'umugabo kuba washoboye kwandika ubu buhamya. Bishobora bake kandi Imana yarakoze kukuba hafi no kukurinda muri cya gihe cya Jenoside yakorewe abatutsi.Ndizera neza ko ubu aho ugeze hashimishije, nibyo nta mpamvu yo guheranwa n'agahinda,gusa tugomba kuzirikana ibyabaye kandi tuniyubaka.Twegereje ya minsi yabaye mibi mu Rwanda rwacu, wowe nubwo uri kure, hano mu gihugu haba hari ibibazo byo guhahamuka n'ibindi bitandukanye.Ariko ibitabo nk'ibi birakenewe kugira abacu ,'abana bacu bazamenye ibyabaye mu gihugu cyacu.Imana ikomeze kukurindira aho uri kandi ikomeze kugufasha ukomere.Nicyo abantu basigariye ni Ugufasha abandi badashoboye.Nta mpamvu yo guherenwa n'ibihe bibi.
Shaloom

Bosco

24/10/2011

Un de message de l'école Saint Pierre :

Bonjour. Mon nom est Natalya. Je suis une des élèves du collège Saint-Pierre où vous êtes venu témoigner du génocide rwandais ce 30 septembre. J'ai voulu venir vous trouver après la conférence mais il y avait beaucoup de gens qui voulaient encore poser des questions donc je n'ai pas insisté. Je voulais simplement vous dire que j'ai trouvé votre conférence très intéressante et très touchante. Vous m'avez beaucoup donné envie d'acheter votre livre. Plus qu'un témoignage, c'est une vrai leçon de vie que vous nous avez donné. Comme vous l'avez si bien dit, les hommes sont tous égaux et il est bien triste d'en arriver à des situations où les gens peuvent se comporter comme de véritable monstres. J'admire le courage et la force avec laquelle vous vous êtes relevée de cette terrible épreuve. Parfois les hommes s'emportent pour des choses tellement futiles qu'ils en oublient les vrais malheurs.. Je vous souhaite une très bonne continuation.

N**

21/10/2011

Commentaires de quelques élèves de l'école de Wavre :

Chère Pauline, Je voudrais vous remercier pour votre témoignage. Celui-ci m’a beaucoup touchée. Je tenais aussi à vous dire que vous m’avez fortement émue. Votre courage et votre force sont incroyable et je pense que cette rencontre changera ma vie. Elle me permettra de voir le monde autrement, en plus positif. Encore milles fois merci !

S**

Votre histoire m’a vraiment beaucoup touchée. Vous êtes femme formidable, vous raillonez. Je vous souhaite beaucoup de bonheur et une très belle vie.

Y**

Je vous admire pour votre courage. C’est incroyable l’histoire que vous avez vécue et la chance que vous avez d’être là aujourd’hui ou la malchance d’avoir vu toutes ces horreurs. Je vous remercie d’avoir fait réfléchir à toute la chance que nous avons ici en Belgique. Vous donnez du courage et de l’espoir aux personnes autour de vous. Encore beaucoup de bonheur dans la vie avec votre fille et votre famille.

A**

Je n’ai jamais pu ressentir une telle admiration pour une personne… Vous êtes admirable, apte d’un courage exemplaire pour chacun de nous. Votre bonté nous est parvenue. Je vous souhaitez de tout cœur une vie magnifique et beaucoup de bonheur.

A**

Vous avez de force incroyable malgré tout ce que vous avez vécu, votre personnalité brillé ! Je vous souhaite tout le bonheur du monde.

J**

Votre histoire m’a fortement touchée. Je vous respecte pour tout le courage que vous avez et que vous avez eu pour affronter tout ces horreurs. J’espère que désormais vous aurez de la chance dans votre nouvelle vie et beaucoup de bonheur. L’avenir vous appartient. PS/ Ma meilleure amie est rwandaise, son père a vecu la même chose que vous malheureusement il est mort. Vous êtes une femme remarquable pleine de courage. Bisous. Bonne continuation. Félicitation pour votre petite fille es pour toutes les choses que vous avez accompli.

L**

Je voulais vous remercier pour votre témoignage. Peu de gens savaient réellement ce que vous avez vécu pendant ces 100 jours atroces. Peut être grâce à votre témoignage et à votre livre. Les gens ne referont plus la même erreur encore une fois.

C**

Aujourd’hui je décide de vous écrire pour compatir à votre apaisement. Jusqu’à aujourd’hui je vivais dans l’ignorance de l’histoire de mon cousin le plus proche. En effet lui aussi a vécu cette tragédie à l’âge de 6 ans. Ma tante a fait la sage décision de l’adopter, il avait 7 ans. Maintenant il a 22 ans. J’ai perdu tout contact avec lui avec regret. Après ce film et votre témoignage, je comprends et compatie enfin à sa souffrance aussi, son incompréhension et son apaisement. Merci pour votre histoire, merci pour votre réalité.

B**

Je voulais simplement vous dire merci. C’est grâce à des personnes comme vous que nous sommes capables de comprendre plus ce qui s’est passé. Je pense que si nous ne l’avons pas vécu, on ne peut pas se rendre compte de l’horreur vécu par les peuples. Grâce à vous, à votre témoignage et à votre courage, on ne pourra jamais oublié ce qui s’est passé et, je l’espère, empêcher que cela se reproduise. Encore bravo et merci pour votre courage, Pauline, je suis de tout cœur avec vous.

K**

Merci pour ce témoignage émouvant. Aurélie Je suis de tout cœur avec vous. Je comprend tout ce que vous avez vécu et je suis enchanter de vous avoir rencontré, je vous souhaite beaucoup de bonheur et de chance pour la suite. Gros bisous, Laure Merci pour votre témoignage. Celui-ci m’a énormément touché et j’admire votre courage ainsi que votre force de vous battre. Profitez pleinement de cette nouvelle vie qui vous a été offerte, accompagnée de vos proches.

A**

Je vous respecte de tout mon cœur.

T**

07/10/2011

Commentaires de quelques élèves du lycée JBJ Augustin de St Dié des Vosges :

 

Je suis très heureuse que vous soyez venue pour nous raconter votre histoire.

A**

 

J’ai été très touchée par votre histoire, vous avez dû voir des choses horribles dans le passé. Cela nous a beaucoup touchés, et maintenant pensez  à votre fille , qui ne vous apportera que du bonheur dans votre vie.

L**

 

J’ai apprécié que vous nous parliez du génocide rwandais, vu que nous ne savions pas ce qui s’était passé là – bas. Cela m’a fait penser à des personnes de ma famille qui sont mortes.

F**

 

Votre venue dans notre lycée m’a touché. Une personne comme vous qui a vu tant de choses horribles et terrifiantes, et qui ose en parler, je trouve çà très courageux de votre part. J’espère que vous continuerez  à parler de votre histoire dans d’autres écoles. Je vous souhaite plein de belles choses pour l’avenir.

S**